CLOCHETTE93 : Mini-blog. .... et si on papotait 3 minutes ?

Petit coup de coeur ou grand coup de gueule. Ou un peu de tout selon mes idées du jour

10 mars 2009

Vacances Normandes 3 / x : Quand Trouville s'anime

Ce matin donc, nous sommes allés nous ballader en bord de mer.

DSCN1885 Le soleil pointe le bout de ses rayons ce qui nous arrange bien. La vue depuis le balcon s'est bien dégagée. Maintenant on voit bien tout autour de nous et l'on voit aussi les lignes de tankers qui vont au port du Havre.

DSCN1881 Les maisons normandes XIXè siècle du bord de mer sont magnifiques .... bien que les volets soient toujours autant fermés. Par contre, bonjour l'entretien que les embruns doivent forcer à exécuter. Les boiseries sont bouffées par le sel !
C'est vraiment une ville qui ne vie qu'aux grandes vacances. Ensoleillée mais toujours aussi peu vivante

Biquette cavale comme une folle dans le sable. Elle adoooore.
La mer n'est pas avec elle. Elle essaye d'aller faire des pataploufs dans les vagues mais c'est marée descendante. Alors à chaque approche les vagues reculent. Pas de bol ! En plus je me méfie des coquillages coupants pour les coussinets.

Le centre ville s'anime un peu.
Nous allons faire le marché aux poissons du bord du canal. Le marché couvert est en réfection et les marchands sont du coup un peu déplacés. Mais ils sont fort sympathiques.

Nous avons repéré une petite boutique-caviste ("la pomme qu'en ri") qui commercialise des produits artisanaux excellents si l'on en croit notre concierge :
cidre normand fermier, poiré, vinaigre de cidre, terrines, miels, biscuits, Pommeaux, confiture de lait, sucres au calva, cidre de rhubarbe, cidre de pèche ...... Nous ne sommes pas encore rentrée dans la boutique mais ça ne saurait tarder

DSCN1890 Ce midi nous avons pris une soupe de poisson faite maison à la "Poissonnerie Pillet"  A MIAM ! En plus de ça nous avons rajouté un pot de rouille (faite maison aussi) et une bouteille de muscadet 2006 et des croutons.
Sincèrement c'était excellent. Un super petit repas
En plus, nos sympathiques mareilleurs nous proposent des moules bien charnues à nettement moins cher qu'à Paris, et emballées sous isotherme. Du coup nous avons prévu de faire une moule frites partie le vendredi soir en rentrant (il ne faut pas que j'oublie mon huile et mes pommes de terre moi !)

Snourfette en a eu aussi un peu sur ses croquettes. Je ne sais pas pourquoi mais les poils des babines ne sont plus aussi blancs. Et puis ils sentent le poisson. Elle mange vraiment comme un cochon.
Heavy dixit : "dis donc plutôt qu'elle a carrément le museau de westie orange ! 7 cuilères à soupe de soupe dans un gros tuperware de croquettes"

DSCN1894 Résultat : soupe 1, Bichette 0 ..... KO pour digestion burpesque. Elle est étalée sur son coussin  ...... je me moque mais je n'en suis pas loin, je tapote mes niaiseries, allongée sur le lit, le pc sur les genoux. L'air marin et le bon repas ont raison de la Clochette
Heavy tient le choc, assis tranquillement à lire.
Pendant que j'ai fait une petite sieste déjeunatoire, l'Homme a emmené le truc en peluche cavaler dans les vagues et le sable. S'en est suivit un rinçage musclé de la poilue dans la baignoire. Après s'être excitée elle est venue se faire poupouner au creux de mes jambes, mes mollets lui servant de repose museau. Heavy avait la pèche pour lui avoir couru 30 minutes derrière !

Cet après-midi, c'est ballade jusqu'à Deauville peut être pour digérer le vin blanc, visite de la pitite boutique à la pomme.

Ce soir, Heavenly veut m'emmener manger des moules à la normande (à la crème si vous préférez) au restaurant "Les vapeurs", sur la grande avenue qui mène au Casino. C'est une brasserie qui existe depuis 1927. Il y est venu il y a quelques années et se rappelle encore de ce plat. Je vous jure que ces yeux s'illuminent quand il en parle. Il serait un animal il s'en lêcherait les babines rien que d'y penser !

Posté par clochette93 à 13:07 - Ballades touristiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire